CHRONIQUES

12 gestes qui améliorent la vie de votre chien.

© Martine Lavallée B.A.A. et Technicienne en santé animale

Comme pour bien des propriétaires d’animaux, je considère mon chien comme un membre de notre famille. Dans ce cas, il est de mon devoir de m’assurer que je fais tout en mon pouvoir pour rendre sa vie meilleure, heureuse et satisfaisante. Dans ma vie professionnelle, je rencontre malheureusement beaucoup de chiens qui pourraient être mieux traités. Inconsciemment, certains propriétaires de chien négligent des traitements essentiels pour leur quadrupède le plus souvent par manque de connaissances. Je vais tenter ici de vous guider pour que vous adoptiez les meilleurs soins et habitudes afin de rendre votre chien en bonne santé. 

Notre suggestion
de PRODUIT :
Entretien des oreilles

1.    Choisir en fonction de son mode de vie

Il est très important de choisir une race de chien en fonction de notre mode de vie, et non en fonction uniquement de leurs critères de beauté. Les coups de foudre conduisent parfois à l’achat d’un chiot qui, devenu adulte, ne correspond pas du tout à nos attentes. Un piètre choix, peut mener à un ensemble de contraintes que nous essayons de gérer du mieux que nous pouvons, mais où ni l’homme, ni son chien, n’y trouve du plaisir.

La seule façon d’acquérir un chien pour obtenir une relation durable, équilibrée et harmonieuse est en définissant notre mode de vie (habitat, temps de travail, disponibilité pour notre chien, finances, mode de vacances, etc.) ainsi que d’essayer de déterminer la meilleure personnalité de chien (race) pouvant correspondre à la nôtre.

2.    Faire stériliser

La stérilisation n’est pas seulement un moyen d’éviter que notre chien ne se reproduise, c’est également un moyen de préserver sa santé. En effet, les risques de tumeurs mammaires ou de tumeurs des testicules et de la prostate sont ainsi largement diminués. De plus, en faisant stériliser notre chienne, il est impossible qu’elle souffre d’une infection de l’utérus, affection particulièrement grave. Elle pourrait aussi tomber enceinte même si elle est âgée puisque les chiennes n'ont pas de ménopause et son fertile toute la vie durant.

3.    Surveillez son poids

On croit souvent à tort que notre chien a un poids normal alors qu’il est en réalité en surpoids. On sait que l’obésité chez le chien peut entraîner des problèmes de santé, tels que le diabète ou des maladies cardiaques. Pour s’assurer que notre chien n’est pas obèse, nous devons sentir ses vertèbres et ses côtes quand on le flatte. Mais pas trop, bien entendu. Fiez-vous aux images de la figure 1 pour un chien à poils courts. 

Pour ce faire, il est essentiel de ne pas suralimenter notre chien et de lui faire faire suffisamment d’exercice physique ainsi que mental. Évitons de lui donner de la nourriture de table. Par exemple, donner un morceau de fromage à un chien équivaut, en calories, à 1½ hamburger pour un humain (voir l’image ci-dessous). Aussi, privilégions de la moulée de qualité vétérinaire (pas aussi chère que l’on croit) et calculons sa consommation de croquettes. 

4.    Prendre soin de ses dents

Tout comme nous, les dents de notre chien nécessitent un brossage régulier, minimum une fois par semaine. Le tartre qui s’accumule sur les dents est source de la maladie des gencives. Cette maladie peut entraîner toutes sortes de problèmes de santé, notamment des problèmes cardiaques et rénaux.

Les croquettes alimentaires traditionnelles n’ont pas un effet nettoyant sur les dents. Par contre, certaines croquettes dentaires peuvent aider à empêcher le tartre de se former. On peut en donner régulièrement ou à l’occasion, mais les dents de notre chien ne doivent pas être déjà pleines de tartre pour avoir un effet bénéfique.

L’autre solution, est de faire faire un détartrage à notre chien chez le vétérinaire à tous les deux ans.

5.    Peigner, toiletter et couper les griffes

Certaines races de chiens ont le pelage court et nécessite très peu d'entretien. Pour les plus poilus, il est indispensable de les peigner tous les jours (en regardant la télé par exemple) afin qu’aucun nœuds ne se créent. Ces derniers tirent la peau et engendrent des zones douloureuses pouvant étouffer la peau. Les «mottons» peuvent aussi rendre notre chien plus irritable qui refusera petit à petit de se laisser toucher puisqu’il sera de plus-en-plus souffrant.

En ce qui concerne les griffes, elles doivent avoir une longueur convenable afin de ne pas nuire aux mouvements des pattes et conséquemment susciter des douleurs articulaires.

Photographie: Iagodina/Getty Images

6.    Consulter un expert en comportement canin

Même si notre chien est affable et joyeux, je crois qu'il est intéressant et fort instructif de consulter un spécialiste en comportement canin. Nous pourrions mieux comprendre notre chien et ainsi arriver à corriger des comportements qui deviendraient problématiques à court terme. Bref, ne laissons pas les choses s’empirer! Aussi, n’oublions pas de bien socialiser notre chien avec les humains, d'autres animaux et le reste de ses congénères.

7.    Prendre des marches

On pourrait croire que laisser se promener notre chien dans le jardin est suffisant pour le rendre heureux. Il n’en est rien! Notre chien aura vite fait le tour de son jardin et réalisera qu’il est plutôt confiné dans une prison. N’oublions pas que tout comme nous, notre chien a besoin de stimulation mentale et physique. Il faut donc l’amener découvrir de nouvelles odeurs et de nouveaux endroits chaque jour de l’année.

Un chien a besoin de se dépenser au minimum une heure par jour aux températures confortables (ni trop chaud, ni trop froid). Évitons les surfaces chaudes comme l’asphalte et mettons des boitillons aux pattes de nos chiens l’hiver venu.

8.    Éviter la fumée secondaire

Tout comme nous, humains, nos chiens sont victimes du tabagisme passif et de la fumée secondaire. La fumée de cigarette ou de marijuana peut donc entraîner chez eux des cancers des poumons ou encore des maladies cardio-respiratoires.

Dans un endroit restreint comme une maison, un appartement ou une voiture, la fumée laisse en suspension dans l’air et sur les surfaces des substances extrêmement nocives pendant plusieurs heures. Alors même si nous ne fumons plus, mais que notre chien entre quelques heures après nous ayons fumé, il pourra malheureusement s’intoxiquer de la fumée secondaire.

9.    Faire examiner annuellement

Lors de la vaccination annuelle de notre chien, nous pouvons en profiter faire faire un bilan de santé complet chez notre vétérinaire. Aussi, à partir de l’âge de 7 ans, un chien est considéré comme âgé et a donc besoin d’un suivi plus régulier. L’objectif est de détecter le plus vite possible une maladie gériatrique pour la traiter le plus rapidement possible. Ainsi, on peut considérablement rallonger l’espérance de vie de notre animal.

10.    Faire vacciner

Tout comme nous, les dents de notre chien nécessitent un brossage régulier, minimum une fois par semaine. Le tartre qui s’accumule sur les dents est source de la maladie des gencives. Cette maladie peut entraîner toutes sortes de problèmes de santé, notamment des problèmes cardiaques et rénaux.

Les croquettes alimentaires traditionnelles n’ont pas un effet nettoyant sur les dents. Par contre, certaines croquettes dentaires peuvent aider à empêcher le tartre de se former. On peut en donner régulièrement ou à l’occasion, mais les dents de notre chien ne doivent pas être déjà pleines de tartre pour avoir un effet bénéfique.

L’autre solution, est de faire faire un détartrage à notre chien chez le vétérinaire à tous les deux ans.

12.    Investir dans un traitement contre les parasites intestinaux

Comme nous, les chiens peuvent être aussi infestés par des parasites intestinaux. Quand ils ne sont pas rapidement éliminés, certains vers notamment peuvent se multiplier et se déplacer jusque dans les organes vitaux, comme le cœur et les poumons.

11.    Investir dans un traitement contre les puces et tiques 

Les puces et les tiques peuvent être un incontestable problème pour et un désagrément important pour nos amis canins. Ces parasites sont à l’origine de terribles démangeaisons et peuvent transmettre des maladies graves, notamment la maladie de Lyme (transmise par les tiques). Le seul moyen de protéger notre chien de ces intrus est de lui administrer un traitement antiparasitaire approuvé, efficace et vétérinaire

J’espère vous avoir convaincu qu’investir dans la santé de notre chien permet de rendre celui-ci en bonne santé.