CHRONIQUES

© Martine Lavallée B.A.A. et Technicienne en santé animale

Soucis hivernaux de notre chien

Comme pour l’humain, les changements de température et de luminosité de l’hiver influencent le quotidien de nos chiens, et ce, même si l’automne nous y prépare. Il est donc primordial, pour prendre soin de la santé de nos toutous, d'anticiper positivement l'arrivée de l'hiver en adaptant les soins à leur apporter en fonction de leur morphologie et de la saison. Dans cette chronique, je vous parle de quelques précautions à prendre pour passer de beaux moments dans la neige.

Nos suggestions
de PRODUITS
pour votre animal:

Les promenades

Ce sont surtout les chiens de petites races et ceux qui sont élancés (lévrier) qui sont plus sensibles au froid de l’hiver. Sachez que nos chiens ont une température corporelle supérieure à la nôtre. Celle-ci se situe entre 38,5oC et 39,5oC. Cette température est l’un des facteurs les rendant plus sensibles au froid. Pour les protéger, je vous conseille de manière générale, de raccourcir leurs promenades surtout à des -20oC, quitte à faire plusieurs marches dans la journée. Aussi, dès qu'on les voit frissonner, on doit les rentrer immédiatement. Finalement, pensons à supplémenter avec des anti-inflammatoires car ils renforcent les défenses immunitaires afin de supporter de basses températures.

Habiller son chien en hiver

OComme je le disais, une petite race de chiens ou du type svelte sera beaucoup plus sensible au froid et à l'humidité. Même chose si notre chien est habitué à vivre à l'intérieur toute l'année. Pour ces chiens plus sensibles, c’est préférable de les vêtir d’un manteau ou d’un chandail conçu pour eux. Aujourd'hui, on a l’embarra du choix car il existe un très grand nombre de manteaux différents. Certains sont même imperméables pour les jours où il neige. Personnellement je préfère les modèles faciles à mettre, mais gardons à l'esprit que le manteau doit avant tout bien envelopper le poitrail.

L’alimentation du chien en hiver

Le chien a généralement plus faim durant l'hiver surtout celui qui est résistant au froid et qu’il va dehors régulièrement dans la journée. Il est préférable d’augmenter la ration de nourriture de celui-ci. En effet, son besoin énergétique sera beaucoup plus grand durant l’hiver. La température ambiante étant inférieure durant l’hiver à celles des saisons douces, son corps consomme plus d'énergie pour pouvoir se réchauffer. C’est pour cette raison que notre chien a besoin de manger une plus grande quantité de nourriture quotidiennement. Cependant, pour mon chihuahua pantouflard qui passe ses journées au chaud à l'intérieur, il est mieux que je n’augmente pas ses portions car il risque de prendre du poids! 

Les douleurs articulaires des chiens

Nos chiens âgés sont plus souvent sensibles à l'arthrose et aux douleurs articulaires surtout quand il fait froid. Sachez qu'un traitement adapté peut soulager notre compagnon. Aussi, évitons le surpoids et choisissons une alimentation saine, équilibrée contenant des oméga-3, du collagène, de la chondroïtine, etc. qui limitera les lésions du cartilage articulaire de notre chien gériatrique. Même si notre chien a une alimentation limitant les lésions du cartilage articulaire ou non, nous pouvons également l’aider grâce à des suppléments nutritionnels.

Les coussinets du chien en hiver

L’hiver quand il neige, les trottoirs sont souvent recouverts de sel de déglaçage pour éviter de glisser. Malheureusement, pour nos chiens, ce sel provoque des irritations aux coussinets qui peuvent être douloureuses à leurs pattes. Pour éviter toute blessure, je suggère de bien rincer les pattes de notre chien après sa promenade. Aussi, le sel étant toxique on doit absolument empêcher notre chien de se lécher les pattes tant qu'il a encore du sel dessus et s’assurer qu’il ne mange pas celui sur la rue.
Outre les bottines qui sont très efficaces pour prévenir les blessures par le sel, le baume réparateur cutané pour chien est aussi recommandé. Alors pour que votre chien passe l'hiver en toute tranquillité, préparez dès aujourd'hui l'arrivée du froid.

La maladie de Lyme

En haut de 4oC, les tiques qui peuvent être porteuses de la maladie de Lyme, sont active même l'hiver. Par ailleurs, un chien mordu à l’automne par une tique infectée, n’aura de symptômes qu’environ six semaines plus tard. Il n’est donc pas rare de voir de plus en plus de chiens chez le vétérinaire ayant un diagnostic de maladie de Lyme pendant l’hiver. De plus, l’idéal est de protéger nos chiens de manière préventive. C’est d’autant plus important que les tiques peuvent s’installer sur l’humain et transmettre la maladie.

La gastroentérite des neiges

En haut de 4oC, les tiques qui peuvent être porteuses de la maladie de Lyme, sont active même l'hiver. Par ailleurs, un chien mordu à l’automne par une tique infectée, n’aura de symptômes qu’environ six semaines plus tard. Il n’est donc pas rare de voir de plus en plus de chiens chez le vétérinaire ayant un diagnostic de maladie de Lyme pendant l’hiver. De plus, l’idéal est de protéger nos chiens de manière préventive. C’est d’autant plus important que les tiques peuvent s’installer sur l’humain et transmettre la maladie.

Ingestion d’antigel

Il y a sur le marché différents types d’antigel. Un des plus connus, l’éthylène glycol, est celui que l’on retrouve dans nos voitures. Les symptômes d’une intoxication par éthylène glycol apparaissent progressivement au cours des trois jours qui suivent son ingestion en fonction de la quantité et de la concentration de la solution ingérée. Aussi, attention à l’absorption d’antigel qui peut être mortelle. C’est la deuxième cause d’intoxication des chiens l’hiver. Le goût sucré de ce produit les attire beaucoup.

Les brûlures oculaires

La réverbération du soleil sur la neige est néfaste pour les yeux de notre chien. Évitons le plus possible d’exposer inutilement ses yeux aux rayons réfléchissants du soleil. Les chiens à poils blancs sont plus fragiles.

    Comme vous pouvez le constater, il y a moyen d’avoir du plaisir avec notre chien en plein air, même l'hiver. Il suffit d’être attentif aux signes et aux dangers de l’extérieur, mais sans se stresser pour autant.

    Profitez-en!